MiniLogoFnaut-Paca
page mise à jour le





alt : TableDesLiens.html

Janvier 2021

La ligne à voie unique de 22 km reliant Digne à Saint Auban (maillon de la relation Nice Grenoble « Alpazur » de jadis) a vu sa dernière circulation voyageur le 23 septembre 1989. Depuis, Digne est desservie en autocar depuis Manosque et Sisteron (entre autre), et la voie ferrée n’est ni fermée ni déclassée; elle fait partie des nombreuses « Lignes Non Circulées (LNC) » de France, pour lesquelles une politique nationale de valorisation est engagée.

La FNAUT soutient le projet du Collectif Mobilité Alpes du Sud et de la population du bassin dignois: utiliser la voie ferrée existante Digne St Auban pour créer un service cadencé ferroviaire en site propre Digne-Sisteron et Digne Manosque.

Le média "DICI.fr" à mis en ligne une carte ainsi qu'une vidéo explicative du Président du Collectif Mobilités Alpines Alpes du Sud, accessible ce 5 décembre 2020 en cliquant sur ce lien mais nous ignorons pendant combien de temps sa consultation sera possible.


Où en sommes-nous ?
Deux actualités en cours:

" Grand Lab " pour l’avenir de la ligne :
Dans le cadre de cette valorisation, la ligne Digne - Saint Auban est la première LNC à bénéficier d’un "Grand Lab" organisé par SNCF Réseau et regroupant tous les acteurs: politiques, administrations, associations… Ce "Grand Lab" devait se tenir le 28 octobre dernier,  reporté à mai 2021 du fait de l’évolution de la pandémie du COVID 19. Il s’agit d’une expérimentation pilote de SNCF Réseau sur les LNC pour "en rechercher les potentialités d’utilisation et de valorisation axées sur les enjeux de mobilité durable et de transition écologique".
Ainsi, quelques élus proposent de déposer la voie et d’aménager une voie verte. D’autres élus, ainsi que nombre d’usagers des 20 lignes de bus englués dans la route parallèle à la voie ferrée, proposent au contraire la reprise des circulations ferroviaires pour établir un service cadencé Digne - Sisteron et Digne - Manosque, voire Digne - Cadarache.
SNCF Réseau se déclare impartial vis à vis de ces projets, précisant d’ailleurs que cette éventuelle reprise des circulations ne serait sans doute pas confiée à SNCF. Cependant, les documents de présentation du "Grand Lab" ne la mentionnent pas, alors qu’ils mentionnent le projet de Voie Verte, ce qui ne décourage pas loin de là les associations regroupées dans le collectif "Mobilités Alpes du Sud", qui argumentent des possibilités de service en plus : Digne - Avignon TGV, Grenoble - Digne (- Nice), etc.
Contact SNCF Réseau « Grand Lab » Digne Saint-Auban : Philippe NAUD,

Action judiciaire pour empêcher de porter atteinte à la plateforme :
La Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT) a attaqué au Tribunal Administratif de Marseille l'arrêté préfectoral déclarant d'utilité publique l'aménagement de la route nationale RN85 de Saint Auban à Digne parallèle à la voie ferrée : sur plus de 1km, l’élargissement routier du créneau de dépassement n°4 imposerait la destruction du talus de la voie ferrée, remplacé par un mur "financièrement optimisé du fait de l’allègement des contraintes liées à la voie ferrée", donc en clair incompatible avec la reprise des circulations ferroviaires, alors que la ligne n’est pas déclassée et que rien n’est décidé quant à son avenir. Le Tribunal Administratif de Marseille a rejeté le 29 juin dernier la demande de la FNAUT, ce jugement de première instance ne donnant pas tort sur le fond à la FNAUT, mais stipulant (entre autres) que "le moyen n'est pas assorti des précisions permettant d'en apprécier le bien-fondé". La FNAUT, persuadée de l’illégalité d’une  altération d’emprise ferroviaire non déclassée, s’est donc engagée le 28 aout dernier dans une procédure d'appel, avec force dossiers et avocat. La Justice est gratuite, mais les avocats sont chers ! Chacun peut aider la  FNAUT dans cette démarche sur http://www.fnaut-paca.org

Contact FNAUT Provence Alpes Côte d’Azur : Jean-Michel PASCAL, tel 0787946162. ou rubrique nous contacter

Historique

Pour rappel, le point de vue de la FNAUT-PACA exprimé en octobre 2017 sur la nécessité de réouverture de la ligne Digne-Saint Auban.

Le COLLECTIF MOBILITE ALPES DU SUD qui s'est constitué en 2016 défend ce projet de réouverture son blog. Il a d'ailleurs organisé à Digne le 3 novembre 2017 un débat public dont vous pouvez consulter le compte rendu.

Ce même collectif a rencontré le 23 février 2018 à Marseille la DREAL-PACA (Direction Régionale de l'Environnement, l'Aménagement et le Logement. à propos de l'aménagement de la RN 85 et de l'incidence des travaux sur la voie ferrée. Voir ici le compte rendu de cette rencontre.

Or, alors que cette réouverture de la voie ferrée couterait moins de 40 millions d'euros, l'État et la DREAL soutiennent un aménagement de la route nationale parallèle plus onéreux, qui correspond à une mise en sécurité par giratoires, mais en aucun cas à un désenclavement car les 4 créneaux de dépassement compenseront à peine la perte de temps des giratoires.

Mais surtout: l'un des créneaux de dépassement détériorerait le talus de la voie ferrée, ce qui est inadmissible face aux projets de réouverture. Pour information voir l'enquête publique.

Mr Sylvain LIAUTARD, délégué FNAUT pour les Alpes de Haute Provence a rencontré le Commissaire enquêteur M. Marc DUBOIS qui a été intéressé par l'utilité réelle de tels aménagements, les itinéraires alternatifs possibles routiers ou mode doux et surtout les conséquences du projet, l'absence d'alternative réelle à la voiture, et le fait que Digne sera un peu plus enclavé, ce qui ne solutionne pas la problématique à l'origine du projet.
Mr LIAUTARD a été également été invité par Radio Mistral à propos de ce projet.